Les organes du Système Statistique National

La Loi N°01.008 du 16 Juillet 2001 portant règlementation des activités statistiques en République Centrafricaine est le fondement du Système Statistique National (SSN). Elle indique que le Système Statistique National (SSN) comprend quatre organes :
1. Le Conseil National de la Statistique (CNS) ;
2. L’Institut Centrafricain des Statistiques et des Etudes Economiques et Sociales (ICASEES) ;
3. Les autres structures statistiques publiques spécialisées ;
4. Les Institutions de Formation Statistique.
Le Conseil National de la Statistique (CNS)
Le CNS est présidé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement suppléé par le Ministre de tutelle de L’Institut Centrafricain de Statistiques et des Etudes Economiques et Sociales et comprenant les membres du Gouvernement, les représentants des administrations publiques, les personnalités choisies en fonction de leurs compétences dans le domaine de l’information statistique et les représentants des différentes catégories d’utilisateurs.
Il a pour mission de veiller à la coordination des travaux du système et de proposer les instruments de cette coordination. Il examine les programmes statistiques des structures et organismes publics et propose un programme national de développement de la statistique.
Le Conseil National de la Statistique veille au respect des règles déontologiques de la profession et des principes de l’activité statistique et est chargé de sensibiliser le public sur l’importance de la statistique.
L’Institut Centrafricain de Statistiques et des Etudes Economiques et Sociales (ICASEES)
L’ICASEES est l’organe central de production de l’information statistique au niveau national. Il assure le secrétariat du Conseil National de la Statistique et ses missions sont clairement définies dans le Décret n°06.238 du 21 juillet 2006, portant adoption des statuts de l’ICASEES et définissant son organisation et ses attributions.
Il s’agit de : (i) assurer la collecte, le traitement, l’analyse et la diffusion de l’information statistique ; (ii) assurer la coordination des activités des antennes régionales de statistique ; (iii) mettre en œuvre les mécanismes visant l’harmonisation des concepts, des normes et des méthodes statistiques ;(iv) réaliser certaines opérations prévues dans le Programme National de Développement des Statistiques (Etudes économiques et sociales, recensements, enquêtes, traitement des fichiers administratifs, etc.); (v) centraliser les données provenant des autres services producteurs et en assurer la diffusion sous forme agrégée et ; (vi) organiser et gérer la documentation nationale en matière statistique.
Pour accomplir ses missions, l’ICASEES est structuré en cinq (5) directions au niveau central et travaille en collaboration avec les sept (7) délégations régionales du Plan au niveau des régions.
Les autres structures statistiques
Les autres structures publiques spécialisés qui dépendent des ministères, des collectivités locales, des organismes et des entreprises publiques, sont chargés de collecter, traiter, analyser, publier et diffuser l’information statistique relevant de leurs domaines d’activités. Ces activités sont réalisées conformément aux dispositions des articles 16, 18, 21 et 22 de la Loi statistique.
Les démembrements régionaux des Services sectoriels sont tenus de mettre les informations statistiques disponibles à la disposition des Délégations Régionales du Ministère de l’Economie du Plan et de la Coopération Internationale pour une mise en forme agrégée aux niveaux des régions.
Les Ecoles et les Centres de Formation Statistique
Les Ecoles et Centres de Formation Statistique suivants font partie du Système Statistique National (SSN) :
- Centre de Formation Statistique (CFS) de l’ENAM de Bangui en RCA créé le 11 décembre 1984 a été érigé en Direction des Etudes, de la Formation Statistique et des Stages par Décret n° 07.166 du 27 mai 2007 ;
- Ecole Nationale de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSEA) d’Abidjan en Côte d’Ivoire ;
- Ecole Nationale de Statistique et de l’Analyse Economique (ENSAE) de Dakar au Sénégal ;
- Institut Supérieur de Statistique et d’Economie Appliquée de Yaoundé (ISSEA) ;
- Institut de Formation et de Recherches Démographiques (IFORD) de Yaoundé.